Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. Mt 22, 21

Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. 2Th 3, 10

25362

Visiteurs

Notre histoire

1. ORIGINE ET NOM

Le Séminaire Théologique Saint-Cyprien ouvrit ses portes, le 1er octobre 1979, à cinq scolastiques cicm venus de Kinshasa (Zaïre). Par « Séminaire Théologique Saint-Cyprien », on entendait alors le complexe comprenant la communauté de formation cicm et l’établissement scolaire. Fondé par la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie (Missionnaires de Scheut) pour la formation de ses membres, le Séminaire Théologique Saint-Cyprien accueillit, dès la rentrée 1980, des religieux membres d’autres Congrégations ou Instituts. Concernant le corps professoral, il convient de noter que, dès le début, il y avait déjà des non cicm qui fonctionnaient comme professeurs vacataires.

Par ailleurs, il n’est pas inutile de rappeler que le Séminaire Théologique Saint-Cyprien entendait être une Institution pour la formation de jeunes religieux clercs missionnaires.

A la fin de l’année académique 1981-1982, lorsque les premiers fi na listes terminaient le cursus institutionnel, le Séminaire Théologique Saint- Cyprien pouvait se réjouir d’avoir accueilli 32 étudiants. Au cours de l’année 1982, le Séminaire Théologique Saint-Cyprien connut une profonde métamorphose: réuni au Mont-Fébé du 12 au 17 avril 1982, le Comité restreint de la Région cicm d’Afrique et la Commission régionale pour la Formation initiale cicm décidèrent de séparer l’établissement scolaire de la communauté de formation. A partir de ce moment, l’établissement scolaire fut appelé Ecole Théologique Saint-Cyprien.

2. CONSORTIUM

Le changement fut bénéfique pour l’Ecole. Il lui permit, à long terme,20 de s’ouvrir sans difficulté à l’idée d’un éventuel « Consortium ». L’Ecole Théologique Saint-Cyprien attira un nombre croissant d’étudiants religieux clercs, en attendant d’accueillir des religieuses ou des candidats religieux comme étudiants libres. Cependant, le Conseil général cicm estima le moment venu de lancer l’idée d’un « Consortium » qui permettrait à plusieurs Congrégations ou Instituts missionnaires de prendre solidairement en charge la responsabilité de l’Ecole, tant au niveau financier qu’à celui des cadres administratifs et enseignants.

Après de nombreuses consultations d’experts et des instances généralices de quelques Instituts missionnaires au Cameroun, les Missionnaires du Cœur Immaculé de Marie, les Missionnaires du Sacré-Cœur et les Prêtres du Sacré-Cœur décidèrent de constituer un Consortium, avec l’espoir que d’autres Instituts missionnaires se joignent à eux.

Le 26 juin 1985, l’Ecole Théologique Saint-Cyprien devint l’Ecole Théologique Inter-instituts Saint-Cyprien.

De nouveaux Statuts furent adoptés pour un an seulement. L’année 1986 fut mise à profit pour en arriver à des Statuts définitifs, acceptables par le droit canonique et par le droit civil camerounais. Le 26 décembre 1986, une Assemblée générale constitutive érigea l’Association de l’École Saint-Cyprien et en approuva les Statuts1. L’École Théologique Inter-Instituts Saint Cyprien redevint École Théologique Saint-Cyprien.

Enfin, par son décret N° 20/87/95, Mgr Jean ZOA, Archevêque de Yaoundé, érigea l’Association de l’Ecole Saint-Cyprien en personne juridique privée. De ce fait, l’École Théologique Saint-Cyprien fut reconnue comme l’œuvre de l’Association dont elle porte le nom. Notons qu’aux trois Instituts « fondateurs » se sont joints sept autres Instituts : les Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie (cmf) les Missionnaires Xavériens (sx), les Missionnaires des Saints-Apôtres (msa), la Société de l’apostolat catholique (sac), les Piaristes (sch. p.), les Spiritains (cssp) et les Salésiens (sdb).

3. AFFILIATION

Dès avant la constitution de l’Association de l’Ecole Saint-Cyprien, des démarches furent entreprises pour établir l’affiliation de l’Ecole Théologique à une Faculté Théologique, dans le double but de renforcer la qualité des études et de donner à ses étudiants la possibilité d’obtenir le grade de bachelier en Théologie.

Enfin, le 15 janvier 1988, la Congrégation pour l’Education Catholique affilia pour la première fois l’Ecole Théologique Saint-Cyprien à la Faculté Pontificale de Théologie Teresianum (Rome) pour une durée de cinq ans renouvelable.

Le 14 juin 1988, les premiers candidats bacheliers en Théologie présentèrent leur examen oral « de universa ». Le 29 juin 1988, au cours de la cérémonie de clôture de l’année académique, le R.P. B. Moriconi, ocd, Vice-président du Teresianum, put décerner les diplômes du Baccalauréat en Théologie à sept récipiendaires.

Les Statuts de l’Association de l’Ecole Saint-Cyprien furent révisés dans le courant de l’année 1991, et approuvés par l’Assemblée générale de l’Association le 22 novembre 1991.

Après tant de péripéties, l’Ecole Théologique Saint-Cyprien rend grâces à l’Esprit qui fait toutes choses belles et opère le rassemblement de ceux qui cherchent l’unité.

                                                                             © ECOLE THEOLOGIQUE SAINTCYPRIEN 2022. All Rights Reserved. Design by : Login